Chroniques de terrasse : un livre sonore

À la terrasse de ma vie, je m’offre le luxe d’aller nulle part. Je prends de mes nouvelles au cœur d’une ville qui ne sait pas que j’existe. Ni dehors ni dedans, je cultive l’attente au milieu du passage. Ni vraiment dans la rue, ni tout à fait quelque part, j’ai rendez-vous avec la ville entière. 

À différentes terrasses d’une ville, un narrateur anonyme observe du matin à la nuit le flot des passants et les scènes qui se jouent. Depuis son petit coin de trottoir, il est le témoin d’une société et d’une époque que racontent des personnages qui ne durent que le temps d’un verre.

Une partie de ce manuscrit inédit écrit par Sarah Roubato vous est proposé en format sonore de 40minutes. 5 scènes mises en musique par le compositeur pianiste Philippe Noireaut. Vous trouverez ci-dessous des extraits et vous pouvez acheter le livre sonore en intégralité (20€) ou bien chaque scène individuellement (entre 3 et 5 €)en cliquant sur le bouton ci-dessous. Vous n’avez pas besoin d’avoir un compte Paypal pour payer, vous pouvez payer par carte bancaire en cliquant sur « Payer par carte ».


Chroniques de terrasse



Pour réaliser ce livre sonore, il a fallu :

  • louer un studio d’enregistrement
  • rémunérer le compositeur (plusieurs semaines de travail)
  • rémunérer le mixeur
  • des heures de recherche, coupes, répétitions

Si vous comparez ce prix à ceux pratiqués sur les grandes plateformes de distribution, sachez que les marges pour les artistes sont infimes et qu’ils ne travaillent que sur des livres déjà édités depuis longtemps ou au succès commercial déjà avéré.

Matin : le réveil d’une ville


Le dernier verre d’un couple en train de se déchirer

Sortir du trou : le premier matin de liberté d’un détenu

Le brouillon : une feuille de papier sur une table, des potentiels à la terrasse de nos vie


Chroniques de terrasse



Join the discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *