Une semaine à Besançon : « Envisager d’autres possibles »

Du 4 au 12 mars, Sarah Roubato sera à Besançon pour une semaine d’activités, organisées par les lecteurs/auditeurs/passeurs. Des cinémas sonores, spectacles, rencontres, ateliers, conférences pour envisager d’autres possibles. Programme ci-dessous et cliquez ici pour le télécharger.

 

LUNDI 4, rencontre “Trouve le verbe de ta vie”

Qu’est-ce que tu veux faire plus tard ? Voilà des années qu’on te la pose cette question. Et pour celui qui te la pose, elle ne se réduit qu’à une chose : ton métier. Moi j’aurais une autre question à te poser : Quel est le verbe de ta vie ?  Pas le métier, non, le verbe. Venez écouter et parler de l’orientation, du chemin de vie, des rêves et des possibles. Télécharger l’affiche ici

Campus UFR SLSH, rue Megevand, 18h. durée : 1h15. organisé par l’Association Solidaire de Défense des Étudiants, Réservations syndicat.ameb@gmail.com

MARDI 5, cinéma sonore   “Inventer d’autres chemins”

Au coin de la rue, il y a des gens qui cultivent l’extraordinaire au quotidien. Ils inventent d’autres manières de faire, recalibrent leurs priorités et sèment d’autres possibles. Boulanger, sculpteur, paysan, artiste, boxeur, maman, metteur en scène, ils sont de tous les métiers, de tous les âges et de tous les accents. Venez expérimenter l’écoute collective et partager vos impressions. Une veillée bordée par la guitare et la voix de Sarah. Durée : 1h30 à 2h Télécharger l’affiche ici

veillée en appartement au Pré de Vaux, 19h30, 9 €,  réservations et pour obtenir l’adresse : 06 71 13 65 11

MERCREDI 6, cinéma sonore

SPAM, 17 rue de l’École, 19h, participation libre, réservations aux 06 37 77 29 05 Télécharger l’affiche ici

 

 

 

 

 

JEUDI 7, conférence “Les semeurs du changement”

Ils expérimentent d’autres manières de manger, de produire, de vivre ensemble, de s’organiser, de faire de la politique, de pratiquer l’art, d’éduquer, d’informer. Des gens ordinaires qui réinventent leurs métiers, habitent le temps autrement, recalibrent leurs priorités. En France, ils sont innombrables, ils ont tous les âges, tous les accents. Considérés par les uns comme des marginaux éloignés des réalités, comme des privilégiés, ils sont aussi souvent présentés dans des cartes postales de l’alternatif. Qu’en est-il de leur combat au quotidien ? Comment en sont-ils arrivés à remettre en question leurs propres certitudes ? Quel nouveau récit sur l’humain nous font-ils entendre ? Des écoutes sonores parsèment cette conférence. Durée : 1h15 Télécharger l’affiche ici

chez Gloria, 3 rue Rivotte, 19h30 , 10 € (conférence+boisson). réservations 06.71.13.65.11

VENDREDI 8 spectacle “Résistances au féminin”

D’une maîtresse d’école à une éléphante, de la journaliste Denise Glaser à la Dame Brune Barbara, des corps des vieilles femmes au nom d’une enfant qui ne naîtra pas, Sarah s’adresse à ces femmes, anonymes ou célèbres, humaines ou non, qui ont remis en question les évidences                                         et détourné les chemins tous tracés.

Un spectacle où Sarah parle et chante derrière le piano ou la guitare, suivi d’un cinéma sonore autour d’une sculpteure hors du commun, enregistrée alors qu’elle sculptait Sarah… un double portrait en miroir, avant de vous donner la parole pour échanger. Durée : 1h15 Télécharger l’affiche ici

La Citronnade, 19 rue Ronchaux, 20h. 10 € , réservations 06.71.13.65.11.

SAMEDI 9, cinéma sonore “Quels enfants pour demain ?”

Pour aller au parc à 300 mètres ils peuvent mettre une demie heure. C’est que Milan, 3 ans, connaît tous les commerçants du quartier, s’arrête pour parler aux inconnus et pour respirer l’odeur des feuilles. En pleine métropole, Leila, sa maman, fait des choix d’éducation qu’on croit réservés aux « alternatifs dans leurs écovillages » ou aux « bobos qui peuvent se le permettre ». Elle décloisonne la famille nucléaire, réintègre l’enfant aux vies de adultes et utilise l’imagine co mme outil d’éducation au quotidien. Ce soir, autour de son portrait sonore et sans jamais prétendre suivre un modèle, nous parlerons de ce que peut vouloir dire être parents pour créer, dans notre société, des enfants qui seront prêts à la changer. Durée : 1h30-2h Télécharger l’affiche ici

La Citronnade, 19 rue Ronchaux, 20h. organisé par Les Colibris Éducation Besançon, participation en conscience, réservations 06 73 13 32 02.

DIMANCHE 10, atelier  “Trouve le verbe de ta vie”

Venez tourner autour du verbe de votre vie, avec des ateliers en groupes et ensemble, pour exprimer enfin vos envies, vos peurs, vos questions, et renouer un dialogue serein autour de l’orientation de la carrière et des chemins de vie.

Café Hop Hop Hop, 5 place St Jacques (hôpital) 14h-17h                                       organisé par Les Colibris Éducation Besançon, participation en conscience, réservations 06 73 13 32 02.

MARDI 12, cinéma sonore « Devenir champion de sa vie »

Ce soir nous nous interrogeons sur le pouvoir du sport ou de l’art pour tirer les gens marginalisés de leur isolement. À la bibliothèque Coubertin, 19h, 1 place Coubertin, 03 81 87 81 40 (demander la médiathèque Coubertin) , gratuit

Dans la mezzanine au-dessus de la salle de boxe, les jeunes d’un quartier reçoivent du soutien scolaire. Ici, l’effort, le dépassement de soi ne s’arrêtent pas aux cordes du ring. Saïd y veille. Cet ancien champion qui a inventé la boxe éducative et la boxe féminine tire les gens de leur condition avec deux gants de cuir. Il donne leur chance aux jeunes qui en veulent.

Cécile sculpte tous ceux qu’on ne voit pas, qu’on ne représente pas. Elle part trois mois sur un paquebot pour sculpter des marins, sculpte des jeunes en soins psychiatriques, des vieilles femme dans les maisons de retraite, des nones dans un couvent. Des portraits qui vont au-delà de la représentation, des sculptures qui racontent ce qui ne se montre pas.

 

Join the discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *